Google condamné à arrêter l\' autocompletion sur son propre moteur…

Auto-complétion.





Qu\’est-ce le système d\’ autocomplétion

système d\’ autocomplétion.

L\’effet pervers de l\’ autocomplétion

C\’est ainsi que notre citoyen japonais (qui ne veut pas révéler son nom, vous comprenez, n\’est-ce pas ?), s\’estimant atteint dans sa dignité a porté plainte contre Google qu\’il accuse d\’avoir suggéré des expressions \ »malheureuses\ » dès qu\’on commençait à saisir son nom.

Mais, avant de porter cette affaire devant les tribunaux japonais, ce citoyen japonais a pris soin de vouloir régler cette mésaventure à l\’amiable avec Google. Il a donc envoyé une requête à Google pour lui demander de retirer tous ces \ »noms d\’oiseaux\ » accolés à son nom dans le système d\’ autocomplétion du moteur de recherche.

Mais, déclare-t-il, Google a décliné et rejeté sa demande au motif que l\’ autocomplétion ne porte aucunément atteinte à sa vie privée, et que le système d\’ autocomplétion n\’est pas un système manuel (donc pas d\’intervention humaine) mais algorithmique (automatique).

Décision du tribunal japonais

Le tribunal japonais a donné raison à son citoyen et a donc demandé à Google d\’arrêter le système d\’ autocomplétion de son moteur de recherche au Japon.

Ce que refuse de faire Google en arguant du fait que son entreprise se trouve aux Etats-Unis (Mountain View, California), et non au Japon. Et que rien ne l\’obligerait à se soumettre à la loi japonaise. Vous avez dit fuite en avant ?

Est-ce alors le début d\’ un autre bras de fer pour Google avec le Japon, après la Chine ?

Personnellement, je me demande bien qu\’en serait-il si Google était poursuivi aux Etats-Unis pour des faits similaires d\’atteinte à l\’intégrité morale en raison de son système d\’ autocomplétion ?

Et l\’Union Européenne, va-t-elle s\’engouffrer dans la brêche ouverte au Japon dans ses enquêtes sur Google ?

Bien référencer son site internet sur Google
Bien son site internet sur Google

Auteur : Noel NGUESSAN

Je suis Noel Nguessan, fondateur du site Arobasenet.com qui existe depuis 2007 et a aujourd'hui plus de 6.800 articles. Pour ma part, j'ai intégré le monde de l'internet en 1997 en qualité de créateur de site internet, avant de devenir développeur web et multimédia au début de l'année 2000, avant de basculer naturellement vers le SEO.