Comment Google va calculer l\'AuthorRank de votre profil auteur


se sert de plus en plus de son réseau social Google+ pour influencer les résultats de recherche de son moteur (exemple : Search Plus Your World).

Il est encore temps d\’adhérer à Google AuthorShip

A ce stade, commençons par préciser que Google avait déjà, en Août 2005, déposé un premier brevet dénommé Agent Rank Patent

En plus de Search Plus Your World, une fonctionnalité qui affiche des liens en fonction de vos connections sur Google+, Google AuthorRank va sans doute rebattre les cartes en ce qui concerne les positionnements sur le moteur.

Google AuthorShip va servir à calculer votre AuthorRank

Il est donc temps de commencer lier tous vos contenus à Google AuthorShip, donc à votre profil Google+, afin de développer votre Author Rank pour le moment venu.

statistiques en tant qu\’auteur pour


Car, vous y verrez les liens, le nombre de clics, le et la position moyenne lors de recherches sur Google où apparaissent vos pages crées et connues dans votre AuthorShip, quel que soit le .

Les éléments qui déterminent votre Author Rank

Pour avoir un aperçu de ce qui pourrait aider Google à déterminer votre Author Rank, jetons un coup d\’oeil sur un autre brevet de Google déposé en 2009 (sous le titre Classement de contenu web généré par les utilisateurs) et publié le 23 août 2012 :

Un brevet qui, je l\’espère, va finir de convaincre les plus sceptiques sur l\’imminence de ce concept :

This specification describes techniques for weighting interactions between users in an electronic community and generating user credential scores based on interactions between users. In general, user-generated content items, e.g., comments to a blog or answers posted on a question answering web site, can be analyzed to assign quality factors. The user-generated content items can additionally be analyzed to assess quality of input and identify individual interactions between users (e.g., one or more users uploading responses to a question posed by a first user). The interactions can be represented in a social, or user activity, graph having weightings assigned to directed links between pairs of users based on the assigned quality factors. These weightings and the corresponding interactions can be used to produce user credential scores.

Traduction par le site de l\’OMPI : Cette spécification décrit les techniques de mesure des interactions entre les utilisateurs dans une communauté électronique et la génération de score des utilisateurs au titre de compétences basées sur les interactions entre les utilisateurs. En général, tout contenu généré par un auteur, par exemple, commentaires sur un blog ou réponses affichées sur un site de question-réponse, peut être analysés pour affecter des facteurs de qualité. 

L\’ auteur de contenu ayant publié des articles peut également être analysées pour évaluer la qualité de l\’entrée (liens des autres auteurs ?) et identifier les interactions individuelles entre les utilisateurs (par exemple, un ou plusieurs utilisateurs affichant les réponses à une question posée par un premier utilisateur ).

Les interactions peuvent être représentées dans un contexte social, ou l\’activité de l\’utilisateur, le graphe permettant de mesurer les liens échangés entre 2 utilisateurs sur la base des facteurs de qualité qui leur sont affectés. Ces pondérations et les interactions correspondantes peuvent être utilisés pour produire des notes d\’informations d\’utilisateur.

Vous l\’aurez compris, tout ce que vous ferez ou direz sur les réseaux sociaux, notamment sur Google+, pourrait être retenu (non, pas contre vous !) pour calculer votre Author Rank.
Bien entendu, il n\’y a pas tous les détails précis qu\’on voudrait. Mais en faisant l\’effort de pousser un peu plus loin notre réflexion, on peut considérer que les éléments ci-dessous pourraient faire partie du calcul de votre Author Rank :

  • Combien de fois un Auteur est cité par les autres auteurs dans leurs articles.
  • Combien de fois un auteur cite les autres auteurs dans ses articles.
  • Nombre total de contenus reliés à un auteur.
  • Nombre de fois un auteur est mentionné par les autres sur les réseaux sociaux.
  • Nombre de liens partagés par un auteur (de lui et des autres).
  • Nombre de fois et à quelle fréquence utilisent-ils des mots clés (avec les hashtags par exemple).
  • Délai de publication entre deux articles et leur éventuelle similarité par rapport à une thématique.
  • Date de publication de l\’article le plus récent de l\’auteur sur un sujet précis.
  • Nombre de fois chaque contenu de l\’auteur est partagé.
  • Nombre d\’amis et/ou followers ayant un niveau de connaissance suffisant sur le sujet de l\’article de l\’auteur qu\’ils ont partagé ( par rapport à leurs articles antécédents).
  • S\’agit-il des mêmes qui partagent l\’article de l\’auteur.
  • Nombre de commentaires générés par l\’article de l\’auteur.
  • Nombre de fois chaque contenu de l\’auteur reçoit des +1, Likes, RT, Pins, et autres partages…
  • Nombre de commentaires du profil entraînant des \ »+1\ » sur Google+.

Comme vous le constatez, beaucoup d\’éléments pourraient être pris en compte pour déterminer l\’AuthorRank d\’un profil auteur. Bien entendu, ce ne sont que des suppositions, car par définition, personne ne connaît l\’algorithme de Google.

Mais, quand on lit l\’extrait, cité plus haut, du brevet d\’août 2012 de Google, je pense qu\’on est assez proche de ses intentions réelles de calcul de l\’Author Rank.

Découvrez maintenant des conseils de pros pour plus de performances avec Google Plus.