5 cas où utiliser l\'outil de désaveu de backlinks de Google

Posted by

Nombreux sont les webmasters et autres référenceurs qui étaient soulagés de la mise à disposition, par ,

Pour envoyer une demande de désaveu, vous devez créer fichier de backlinks toxiques selon les conditions exigées par Google avant de le lui soumettre.

de Google pour lui soumettre des liens à ne plus prendre en considération, il y a aussi certaines choses à savoir.

Que dit Google ?

Dans son annonce initiale au moment du lancement de Google Disavow

This tool allows you to indicate to Google which links you would like to disavow, and Google will typically ignore those links. Much like with rel=”canonical”, this is a strong suggestion rather than a directive—Google reserves the right to trust our own judgment for corner cases, for example—but we will typically use that indication from you when we assess links.



Tout comme avec rel=\ »canonical\ », ceci est une forte suggestion et non une directive – Google se réservant le droit de se fier à son propre jugement sur des cas complexes – mais nous utilisons généralement vos indications au moment de vérifier les liens (NDLR : manuellement ?).

Ce qui reviendrait donc à dire que vous pouvez faire tous les efforts que vous pouvez pour soumettre un fichier de liens \ »pourris\ » à désavouer à Google, cela pourrait ne rien changer à votre positionnement sur ses pages de résultats.

Pour garder le flou sur la prise en compte ou pas de votre requête, Matt Cutts a par ailleurs confirmé dans récente une interview que si votre cas était étudié, \ »\ ».

Quand faut-il utiliser l\’ de liens ?

Il ne faut pas se précipiter inutilement sur cet outil pour sélectionner et désavouer certains de vos liens entrants. Sauf dans des cas bien précis :

  • Vous êtes un pro du référencement. Vous avez passé assez de temps pour vérifier le profil de vos backlinks et avez rapidement diagnostiqué avec certitude quels liens étaient de faible valeur.